Massothérapeute à Rivière-du-Loup : Philippe Aubé - Equilibre et Detente Inc. Ecole de Massotherapie
24457
post-template-default,single,single-post,postid-24457,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.7,side_area_slide_with_content,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Massothérapeute à Rivière-du-Loup : Philippe Aubé

Je m’appelle Philippe Aubé, massothérapeute à Rivière-du-Loup.

Par l’influence de mon professeur de karaté qui pratique le Shiatsu, j’ai été intéressé par la médecine traditionnelle chinoise depuis l’âge de 14 ans, mais je dois vous dire que la massothérapie n’était pas du tout mon rêve de carrière. C’est mon père, qui a suivi une formation professionnelle en massage Californien à l’école Équilibre et Détente, qui m’a fait connaître le massage. C’est lui qui m’a fait vivre ma première expérience lorsque j’avais 18 ans. Il n’arrêtait pas de me parler de ce massage exotique et différent qu’il avait vu en démonstration. Voyez-vous, je ne voulais pas me laisser influencer dans mon choix d’études alors je le laissais parler, mais sans y prêter trop d’attention. Un jour, il est revenu à la charge avec la description d’un massage dont il m’avait si souvent parlé. Ce que j’ai lu a alors piqué ma curiosité. Ce massage était le massage japonais traditionnel venu de Chine et l’ancêtre du Shiatsu. Je me suis donc présenté à Équilibre et Détente au cours d’initiation du massage Amma (en Japonais, Anma). J’ai adoré cette fin de semaine!

Même si je n’avais aucunement l’intention de devenir massothérapeute, je me suis inscrit à la formation professionnelle en 2001. Durant ma formation à Québec, j’ai pu parler avec Michel Van et recevoir aussi son enseignement. C’est lui qui, par son encouragement, a fini par me donner envie de continuer dans cette voie. Dans les années qui ont suivi, j’ai suivi plusieurs perfectionnements professionnels tout en travaillant en massothérapie.

Après l’obtention de mon certificat en Amma, j’ai appris le massage Suédois en 2002 et le massage Thaïlandais en 2005.

En 2005, j’ai débuté des études en kinésiologie. Lors de cette formation, j’ai étudié en détail le système musculo-squelettique et le corps humain en mouvement. J’ai eu la chance de faire un stage avec une kinésiologue-kinésithérapeute à la fin de mes études. Celle-ci m’a fait rencontrer une docteure en médecine qui faisait de l’ostéopathie. Ce que j’ai appris avec elles m’a convaincu de poursuivre dans cette direction. Mon désir le plus cher était de me consacrer au service des gens afin de leur apporter soulagement et bien-être.

À partir de 2010, j’ai occupé plusieurs emplois tout en faisant de la massothérapie à temps partiel. J’ai étudié la kinésithérapie et l’orthothérapie entre 2012 et 2015. En 2016, j’ai commencé des études en ostéopathie. En même temps, j’ai été initié au Tuina à Montréal avec des acupuncteurs.

Depuis 2016, je travaille à temps plein comme massothérapeute chez UniverSpa Nordik, à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup. Mon travail au centre de santé m’a permis d’approfondir le massage Suédois, car c’est l’approche la plus en demande. Par contre, j’utilise très souvent mes autres approches. Les approches énergétiques comme l’Amma et le Tuina restent mes favorites. J’ai même eu le plaisir de recevoir des stagiaires de l’école Équilibre et Détente au printemps 2019.

Je perçois la massothérapie comme une approche de santé préventive. Je ressens une grande satisfaction lorsque je peux apporter un mieux-être à mes clients. Je suis surtout très reconnaissant que la massothérapie fasse partie de ma vie depuis environ 18 ans. Je répète souvent à qui veut l’entendre : « Je n’ai pas choisi, c’est la massothérapie qui m’a choisi! »