Massothérapeute du mois - Equilibre et Detente Inc. Ecole de Massotherapie
22605
page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-22605,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.7,side_area_slide_with_content,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

Massothérapeute du mois d’août : Diane Meunier

Je m’appelle Diane Meunier, je suis technicienne en administration dans le secteur de la santé à Rimouski. Je suis une personne qui aime apprendre. Je suis toujours à la recherche de l’harmonie et de l’équilibre, ce qui me semble un pas essentiel vers la santé.

Pourquoi la massothérapie?

Par la massothérapie, j’ai découvert une diversité d’approches et de techniques tellement variées qui selon moi répond autant au professionnel qu’à la personne qui désire faire un survol d’une approche pour se faire du bien à soi comme à ses proches. Comme le dit si bien Jim Robin : « Prenez soin de votre corps, c’est le seul endroit où vous êtes obligés de vivre ».

Grâce à la proximité de l’École Équilibre et Détente et à la variété des formations accessibles, j’ai pu commencer mon apprentissage par des techniques destinées à tous pour finalement poursuivre ma formation en devenant massothérapeute agréée.

Étant toujours en formation continue, ce second parcours professionnel me permet de continuer d’apprendre, de demeurer active, et cela en pouvant apporter un bien-être à quelqu’un, si minime soit-il.

L’énergie m’a toujours fascinée et intriguée! Des lectures concernant la physique quantique et l’apprentissage de techniques holistiques ont piquées de plus en plus ma curiosité et mon intérêt face à toute vie, surtout en regard de la grande complexité et de la beauté qu’est l’être humain.

Ma première approche professionnelle est la Polarité, l’énergie sans fil, voir se toucher aussi léger et en même temps tellement puissant, ça m’impressionne. La polarité a pour fonction de relancer l’énergie vitale dans le corps afin de repolariser les énergies mal qualifiées.

Percevoir par le senti les réactions du corps comme le dit si bien le Dr Stone, instigateur de ce bijou : « L’être humain est animé par la Grande Vie » et il occulte des champs d’énergie qui, par leur force innée et ignée, ont le pouvoir de se régénérer.

Ma deuxième formation professionnelle est le massage Suédois qui me permet de développer mon toucher ainsi que le volet thérapeutique. Ce printemps, j’ai terminé une formation avec le  massage thérapeutique lombaire. Et je l’espère cet automne, continuer ma démarche avec le massage thérapeutique Suédois.

 

Je vous souhaite une excellente santé!

Massothérapeute du mois de juillet : Michelle Lanteigne

J’ai découvert le monde du toucher lors de mon cours d’initiation au Shiatsu avec Marie-Claude, à l’école Équilibre et Détente…et je me suis laissée aller dans cette nouvelle passion que j’ai apportée avec moi dans la Péninsule, au Nouveau-Brunswick! J’ai complété le niveau 1 du Shiatsu et j’offre mes services deux soirs par semaine car je suis encore à temps plein dans ma première profession. Quand je pense à mon avenir, je me vois délaisser progressivement cette profession pour me donner pleinement au massage.

Cette soif, toujours grandissante, me donne envie de poursuivre dans le monde du toucher. Je poursuivrai avec le cours de Balancement Crânio-sacré avec Michel Sigoillot et le Lomi-Atsu avec Marie-Claude Rioux.  Et j’ai TELLEMENT hâte d’ouvrir ces portes vers mon avenir!

C’est vraiment une passion de connecter avec l’autre dans le monde énergétique, de rappeler aux gens le pouvoir de l’auto-guérison, de leur offrir un moment dans leur journée qui leur appartient, en dehors du chaos dans lequel on est enveloppé au quotidien, de leur permettre de reconnecter à leur ressenti.

Il y a un proverbe Zen que j’aime beaucoup : « Vous devez vous posez 20 minutes par jour pour méditer. Si vous êtes trop occupé, alors, vous devez vous posez pour une heure » (traduction libre)

…et c’est cette heure que je vous offre 😊

 

Michelle Lanteigne, massothérapeute

Massothérapeute du mois de mars : Norbert Lévesque

 

Je me nomme Norbert Lévesque et je suis massothérapeute à Rimouski depuis 2005.

Vers la fin de mes années de travail, comme technicien en télécommunication à la compagnie Telus,  je trouvais que c’était le bon moment pour me lancer dans mon deuxième champ d’intérêt qui m’a toujours passionné. Donc dès 2004 je me suis formé en Trager™  , et à ma retraite en 2012, j’ai suivi d’autres formations offertes à l’école Équilibre et Détente à Rimouski, et à chacune d’elles, j’ai appris des techniques efficaces  pour répondre à une clientèle diversifiée.

J’offre présentement mes services en approche Trager™, massage suédois , massage en tissus profonds , et je suis actuellement en formation en fasciathérapie appliquée à la massothérapie.

Lors des rencontres, j’aime bien que l’on échange ensemble sur les causes possibles des inconforts ressentis. Modifier une simple habitude a souvent des répercussions très avantageuses pour augmenter l’aisance dans le corps. Ainsi, en plus d’une relaxation immédiate, la personne développe davantage d’autonomie pour améliorer son bien-être dans le quotidien.

 

 

Norbert Lévesque, massothérapeute agréé

Massothérapeute du mois de janvier & février : Julie Carré

 

: Sophie Jean Photographe :

J’ai goûté à la massothérapie pour la première fois dans une période creuse de ma vie durant laquelle mon système nerveux était hautement débalancé et où j’ai ressenti l’urgence de ralentir. Le massage californien m’a remis en contact avec mon corps et m’a permis de rééquilibrer ma vie. Chaque fois que je recevais un massage, j’en ressortais avec un fort désir de faire vivre aux gens qui m’entourent cet état de paix et de bien-être que j’expérimentais.
 
À un moment, j’ai réalisé que ce que j’avais fait de ma vie jusqu’à maintenant ne me convenait plus du tout, et pour me sentir épanouie, j’avais plus que jamais besoin de faire une différence autour de moi. Devenir massothérapeute m’est alors apparu comme une évidence.
 
Durant ma formation avec l’école Équilibre et Détente, j’ai eu un profond coup de cœur pour l’anatomie. Le corps humain est fascinant et comprendre ses systèmes m’a ouvert les yeux sur bien des aspects de ma propre vie. Le problème c’est qu’on a tendance à faire tout le contraire de ce qu’il a besoin pour bien fonctionner : à commencer par le stress. On supporte généralement beaucoup trop de stress dans nos vies avant de s’autoriser des moments de détente, de bienveillance et de retour à soi. Notre machine n’a pas été conçue pour supporter autant de stress de façon aussi constante.
 
En tant que massothérapeute, j’aime aider les gens à se sentir bien dans tout leur être, diminuer leurs douleurs, apaiser leur anxiété, mais j’ai surtout un fort appel pour l’éducation. Je suis convaincue que plus on comprend notre corps, plus il est facile de faire des choix de vie sains et conscients qui deviennent une évidence et non une corvée. On fait tous des changements d’huile réguliers sur nos voitures, mais je ne crois pas qu’on entretienne aussi bien notre unique véhicule de vie.
 
Je suis toute nouvelle dans le métier, mais ma mission est claire : partager avec le plus grand nombre de gens possible (et particulièrement les jeunes) de l’information vulgarisée sur les bienfaits du toucher sur le corps humain. J’aimerais que la massothérapie ne soit pas uniquement considérée comme une façon de se détendre une fois par année, mais bien comme un mode de vie pour se sentir bien dans son corps, dans sa tête et son esprit, en tout temps.
 
Depuis que j’ai découvert le massage californien et l’anatomie, j’ai toujours envie d’en apprendre plus. J’ai donc ajouté à ma pratique le massage sur chaise et je poursuis cette année mes apprentissages avec une formation en massage suédois pour élargir mon offre de service et m’assurer de pouvoir répondre aux besoins plus spécifiques de ma clientèle.
 
Prendre soin a toujours fait partie de ma nature profonde. Avec la massothérapie, je sens que je réalise pleinement ma mission de vie. Quelle chance d’avoir eu l’appel pour un si beau métier et d’avoir l’opportunité de me réinventer !